Château de Rochechinard
Travaux> Les abords La tour à canons Le donjon Le logis
Accueil Historique Plans Travaux Publications L'association A visiter
Page précédente Haut de page Page suivante
© Copyright 2008 -- Design --alb-- Mise à jour : 03/2015

Les abords

  Elargissement du chemin.



  Le chemin d'origine ne permettait pas d'accéder
 au château en toute sécurité.
  Le chemin a été élargi sur les 500 premiers mètres
 puis simplement nivelé sur les 250 mètres restants
 pour conserver son charme.
  Dans la partie plus étroite du parcours,
 une passerelle métallique sécurise le passage.
  Ce chemin est un GR ouvert à tous et permet de
 faire une boucle autour du château.

  Construction de la première passerelle.



  Après avoir aménagée une aire d'entreposage
 devant le château, une passerelle posée sur les
 éboulis facilite l'entrée.
  Rien ne laisse entrevoir la configuration de
 l'entrée d'origine.

  Barbacane.



  Après la suppression des souches, le sol a été
 nivelé.  Les pierres tombées du mur de la tour à
 canons ont été empilées au plus près.
  A l'origine, la barbacane devait être entourée
 de murs, seul ses fondations et le porche d'entrée
 subsistent.
  Le dessus du porche devait être suffisament haut
 pour comporter un chemin de ronde.
  Ce simple nivellement du terrain n'a pas révélé ni
 niveau d'origine ni la nature du sol (pavé ou pas).

  Deuxième passerelle.



  Les emplacements des poteaux d'origines sont
 encore visibles dans la pierre.
  Un trou au dessus de la porte fait penser que
 l'ancienne passerelle devait avoir une partie
 relevable.
  La nouvelle passerelle en châtaigner a été
 simplement posée en lieu et place.

  Rempart



  Entre la tour à canons et le donjon dans la partie
 inférieure subsiste une arche sous une partie de
 rempart
  Pour ne pas perdre la possibilité de restituer
 un jour la construction,  il convient de sceller
 les pierres restantes car elles seules témoignent
 de l’architecture d’origine.